The Theatre of our minds, Room#

Le 5 mai 2009, j’ai 19 ans et j’étudie à la VUB. Après le trajet en train d’Etterbeek à Vilvorde, je me fais renverser par une camionnette alors que je rejoins mon domicile à vélo.

Deux hémorragies cérébrales, une commotion et une vertèbre brisée changent ma vie de manière radicale. Je ne garde aucun souvenir de l’accident et des semaines qui suivent. La reconstitution de cet accident n’existe qu’au travers la description orale des autres.

Durant les deux semaines qui suivent ma sortie du coma, je perds toute notion de mémoire à court terme, de logique et de motricité. A cela s’ajoute l’aphasie, un trouble du langage qui consiste à oublier les noms des choses. Cette période a une influence déterminante sur la recherche de ma voie artistique. Le temps, la perception du temps et surtout sa reconstruction me tiennent occupé quotidiennement. Lorsque je décide de suivre une formation Radio au RITS à Bruxelles, je découvre les possibilités que possède la voix pour générer des constructions mentales très spécifiques permettant à l’auditeur de rester concentré.

Dans ma recherche de formes dans lesquelles je tâche de saisir la notion du temps et de la reconstruction du temps, j’aboutis finalement, au cours
d’une formation en ArtScience à La Haye, à une forme hybride entre art performance, art sonore, l’imagination, radio, installation et littérature.
Avec ma série de compositions imaginaires-interactives Room #, qui fait suite à Room A, je suis parvenu à une forme où je marque une corrélation entre les simulations mentales de mon public et la pièce dans laquelle il se trouve. Chaque mouvement exécuté dans la pièce entraîne le visiteur dans une autre pièce “mentale”. Cela nécessite un engagement de sa part. Je vais maintenant me concentrer sur les développements de Room # car il semble qu’après de longues recherches je suis parvenu à trouver une forme appropriée qui offre de nombreuses possibilités à exploiter.

La bourse et le soutien de VOCATIO me permettent dans un avenir proche de me consacrer totalement à ce projet.

http://www.roelheremans.com/

Lauréats cette année-là