La mission de VOCATIO

VOCATIO a comme mission de soutenir des jeunes, âgés de 18 à 29 ans, Belges ou ayant un ancrage en Belgique. Engagés dans un projet de vie dans un domaine déterminé, ils sont portés par une vocation peu soutenue par des voies classiques.

Les domaines retenus concernent les arts, les arts plastiques, les sciences et techniques, les sciences médicales et les sciences humaines.

Chaque année 15 bourses de 10.000 euros sont octroyées. La bourse représente à la fois une reconnaissance, un tremplin et un « coup de pouce » déterminant.

Quelques chiffres

  • De 250 à 300 dossiers de candidature par an
  • 729 bourses octroyées en 53 ans d’existence
  • Pour un montant total de 3 793 941 €

« Là où se rencontrent vos talents et les besoins

du monde se trouve votre vocation »

— Attribué à Aristote.

L'histoire de VOCATIO
Bernheim

Les origines

C’est le journaliste Roger Forthomme qui fut pour nous ce que Blaise Pascal appelait la «chiquenaude initiale».

Ayant découvert à Paris la Fondation française de la Vocation créée par Marcel Bleustein-Blanchet, le fondateur et directeur de l’agence Publicis, Roger Forthomme persuada Émile Bernheim de créer le pendant belge en 1963. Sans lui et sa force de conviction, notre fondation n’existerait pas.

Parmi ses trente membres, le premier jury comptait le révérend Père Pire, Prix Nobel de la paix, le docteur Corneille Heymans, professeur honoraire de l’Université de Gand et Prix Nobel de médecine, Paul Cornil, secrétaire général du Ministère de la Justice, le peintre Paul Delvaux et René Micha, devenu l’un des grands experts en histoire de l’industrie cinématographique et du cinéma en Europe.

Structure

  • Fondation belge de la Vocation, asbl fondée en 1963.
  • Reconnue Fondation d’utilité publique en 2005 (AR du 12 décembre 2005).
  • Rebaptisée VOCATIO depuis septembre 2011.
  • Placée sous le Haut Patronage de Sa Majesté la Reine Fabiola de 1969 à 2012.
  • Placée sous le Haut Patronage de Leurs Majestés le Roi et la Reine.