Danseuse, pédagogue et ambassadrice des arts et de la culture

A 17 ans, Maya part suivre à Paris une formation professionnelle de danse pour se perfectionner dans la pratique de la danse jazz noir. Elle est largement en train de développer un langage de la danse aussi bien théorique que pratique, libéré et libérateur et qui repense la position de la danse dans la société. La bourse lui permettra de suivre des stages et des workshops à Tel Aviv, à Londres et en Suède. A terme, Maya espère créer son propre centre où la pratique de la danse, la pédagogie et la recherche se côtoient.

Lauréats cette année-là