Bioingénieur

Noa a été sensibilisée assez jeune à la problématique de la faim dans les pays en développement. Voilà pourquoi elle a décidé de réaliser une thèse qui lui permettra de développer une expertise dans la quantification du risque volcanique pour l’agriculture. Grâce à cela, elle pourra soutenir le développement durable des populations rurales vivant dans des pays en voie de développement en créant des cartes de risque pour des scénarios d’éruption. La bourse VOCATIO l’aidera à acheter son propre matériel de terrain, financer des analyses en laboratoire et participer à des formations d’aide à la collaboration.

« Pour l’agronome que je suis, ce globe symbolise la beauté de la vie et sa diversité, mais rappelle aussi les inégalités qui existent entre les humains. »

Bourse remise par le Fonds Ernest Solvay

Photos de Karel Duerinckx

Lauréats cette année-là