Le théâtre, moyen de reconstruction

Ma passion c’est le théâtre. Ma vocation c’est de faire du théâtre avec tous. Faire du théâtre avec des enfants défavorisés, des prisonniers, des femmes violentées, des jeunes en décrochage scolaire, des handicapés,… Ici ou ailleurs,… Pour que ces femmes et ces hommes retrouvent une part de leur dignité,
pour que le théâtre les réconcilie avec eux-mêmes et leur entourage.

En 2011, je rencontre Frédérique Lecomte qui dirige la compagnie “Théâtre et Réconciliation“. Sa méthode de travail est singulière et me touche particulièrement. Cette méthode fait du vécu et de la personnalité de l’acteur, la matière brute de la création. Il s’agit de travailler à partir de la personne même, de son histoire et de la construction de son identité, d’édifier un rôle à partir de son histoire personnelle.

Suite à cette rencontre, je monte sur scène dans plusieurs spectacles avec des acteurs handicapés mentaux du “Centre Reine Fabiola” de Neufvilles. Une expérience humaine inoubliable que je partage avec Sophie Delfosse, metteur en scène au “Théâtre du Plantin”.

Aujourd’hui je veux continuer à envisager le théâtre comme un épanouissement, une reconstruction pour ceux qui le jouent. Je veux continuer à approfondir cette méthode de travail qui grandit l’individu parce qu’il se sent écouté et qu’il peut penser le futur de manière positive.

La bourse VOCATIO me permettra de partir avec la compagnie “Théâtre & Réconciliation” créer un spectacle avec des enfants soldats en République démocratique du Congo et monter un projet théâtral avec des populations défavorisées au Burundi.

Bourse offerte par LA FONDATION CLAUDE DE CLERCQ.

*Photo de Benjamin Géminal.

Lauréats cette année-là